Milford Sound - Nouvelle-Zelande
Nouvelle-Zélande Océanie Sur la carte À voir

Milford Sound, Nouvelle-Zélande

Rating Chart

0 average based on 0 ratings

  • Excellent
    0
  • Very Good
    0
  • Average
    0
  • Poor
    0
  • Terrible
    0
Au sud de l’île du sud, la Nouvelle-Zélande étend sous nous yeux des paysages extrêmes. Après une descente en bord de mer le long de la côte est depuis Christchurch, nous avons traversé vers l’ouest par le coeur de l’Otago, ses ocres à pertes de vue, ses flancs de montagnes chauves de leur coupe à blanc, et ses troupeaux de moutons comme autant de points blanc, par milliers.

Point de base avant Milford Sound : Te Anau. Une petite ville, d’environ 2 000 âmes, surtout dédiée aux touristes en route pour la découverte du Fjordland National Park. Te Anau nous a beaucoup plus et j’essaierai d’en reparler dans un autre billet.

Départ de Te Anau vers 9 h 30. Mission du jour : prendre notre temps pour explorer les points d’intérêt le long de la route de quelque 120 km qui nous mènera au point de départ des excursions en bateau dans Milford Sound.

La route jusqu'à Milford Sound, île du sud, Nouvelle-Zélande.
La route jusqu’à Milford Sound, île du sud, Nouvelle-Zélande. Un étonnant lacet de route qui se dessine dans le paysage, une courbe à la fois.

Nous camperons directement sur place, au camping du Milford Sound Lodge que nous avons heureusement pris soin de réserver la veille depuis le camping à Te Anau, sinon on se serait cogné le nez à l’entrée puisque c’était complet.

On choisit la dernière sortie de bateau du jour. Parce qu’elle est moins chère. Et qui dit moins chère ici (une rareté!) veut vraiment dire que ce sera moins occupé. On aura moins de chance de tomber sur un autobus de touristes en groupe. Certaines nationalités se distinguent mondialement à ce palmarès peu enviable. Lorsqu’on arrive sur un lieu en même temps qu’un de leur autocar, cela nous ruine à coup sûr tout restant de sentiment d’être vraiment loin et en grande nature. T’as beau être au bout du monde, quand tout ce que tu vois c’est 40 personnes en train de se prendre en selfie, en sautant, avec une duck face, c’est plus difficile de s’imprégner du paysage.

Pour en avoir fait quelques fois l’expériences, on fait maintenant nos choix en conséquence. On s’embarque donc pour cette sortie de fin d’après-midi, sous la pluie. Et c’est super.

Milford Sound. Au bout de rien. South Island, Nouvelle-Zélande.
Milford Sound. Au bout de rien. South Island, Nouvelle-Zélande.

Même pas froid.

Le fjord Milford Sound s’enfonce sur 16 km depuis la mer de Tasman. Le Mitre Peak, dont le sommet en pyramide se perd presque en permanence dans les nuages, s’impose dans le paysage à 1 692 m. À chaque tournant, chaque creux de baie, une nouvelle cascade vertigineuse apparaît.

Milford Sound, à voir, au sud de la Nouvelle-Zélande.
Ce qui semble gris sur la photo était, en vrai, un voile de mystère étendu sur un paysage démesuré.

 

Milford Sound, South Island, New-Zealand
Milford Sound. Lieu de grande contemplation.
Milford Sound. Au bout de rien. South Island, Nouvelle-Zélande.
Bowen Falls, Stirling Falls… le bateau s’approche de cascades qui nous tombent dessus de leurs 150 m.
Milford Sound. Au bout de rien. South Island, Nouvelle-Zélande.
On n’a jamais trop compris comment ces otaries ont pu monter sur le rocher… La marée ne suffit pas à expliquer l’exploit!
Milford Sound. Au bout de rien. South Island, Nouvelle-Zélande.
En haut, le bateau s’est approché de la cascade jusqu’à ce que l’eau nous tombe dessus. Facial à l’eau des glaciers, par 44°38’S!

Après le bateau, c’est le retour au camping. Là, y a d’la mouche! Les sandflies sont ici une véritable peste. Il n’y aura jamais de grande ville ici, et ce n’est ni le fjord ni l’à pic des montagnes qui l’empêchera! Tant qu’il y aura ces mouches, pas de danger qu’un autre peuple tente d’envahir la Nouvelle-Zélande en s’installant ici!

Il pleut des clous toute la soirée et toute la nuit. Notre site, à l’emplacement  »emergency » (tout sauf un décor exotique), a l’avantage d’être proche des toilettes et de la cuisine. La cuisine ne paie pas de mine, une première depuis tout ce qu’on a vu de camping en deux semaines. La pluie, le décor bouché et les mouches ont raison de l’humeur de tout le monde. Le salon est bondé. Atmosphère pas rigolote. Les campeurs boudent.

Pas nous.

On se brasse un petit souper vite fait et on file manger nos Fish tacos dans la sleeper van! Et on est heureux comme des rois!

Milford Sound. Au bout de rien. South Island, Nouvelle-Zélande.
Milford Sound. Entre cascades et nuages.

Dès le réveil le lendemain, on quitte le camping. Les mouches veulent forcer les serrures de la van. Il n’y a rien à faire ici.

La Milford Track est apparemment l’une des plus belles randonnées au monde. Quant aux paysages, je peux y croire. Mais cela ne tient certainement pas compte de la présence des mouches. En ce vendredi 5 février, si nous avions eu à nous réveiller en tente, à manger dehors, à ramasser notre matériel avant de nous enfoncer pour 8 heures de marche, constamment attaqués par ces mouches, je vous jure qu’on n’aurait pas eu de fun. Même si on est généralement très bons joueurs. Si vous envisagez la Milford Track, renseignez-vous bien et envisagez le chapeau avec moustiquaires.

Avant de reprendre la route vers Te Anau, on se risque un nouvel arrêt au port pour revoir le décor dans un peu moins de nuages. Coup d’oeil presque entièrement dégagé sur le Mitre Peak. Ça valait le coup de revenir!

Milford Sound. Au bout de rien. South Island, Nouvelle-Zélande.
Le jour se lève sur Milford Sound.
Milford Sound. Au bout de rien. South Island, Nouvelle-Zélande.
Mitre Peak, sorti des nuages!
Milford Sound. Au bout de rien. South Island, Nouvelle-Zélande.
De l’autre côté de la route : le ciel!

La route qui mène jusqu’au fjord traverse la montagne par le Homer Tunnel, un tunnel d’une longueur de 1,2 km qu’ils ont mis 19 ans à construire. Comme il n’y a qu’une voie dans le tunnel, un feu de circulation gère le traffic aux entrées.

Une coupure spectaculaire s’opère dans le ciel pendant ce passage à travers la montagne. Dès après le tunnel, le ciel est bleu et le soleil brille.

Reste alors dans notre souvenir l’impression d’un rêve et le sentiment d’avoir mis les pieds dans un monde irréel…

À voir si vous passez par l’île du sud en Nouvelle-Zélande!

 

You Recently Viewed ...

Carte de nos voyages. Ailleurs et autrement. Le blogue.

Cartes de nos voyages à ce jour

lagon de poe - Nouvelle-Caledonie

Chasse aux requins à Poé – L’Homme : victime ultime

forgotten-world-highway

L’inoubliable « Forgotten Highway » en Nouvelle-Zélande

MTB Queenstown - Nouvelle-Zelande

Mountain Bike Downhill à Queenstown

velo-central-otago-nouvelle-zelande

À vélo au coeur de la Central Otago Rail Trail

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

LEAVE A COMMENT

Ailleurs et autrement.