À faire / À voir Amérique du sud Argentine Chili Impressions et paysages Patagonie Terre de Feu Uncategorized

Sur la route, en Patagonie

Rating Chart

0 average based on 0 ratings

  • Excellent
    0
  • Very Good
    0
  • Average
    0
  • Poor
    0
  • Terrible
    0
Depuis Ushuaia, tout le reste de notre voyage de retour jusqu’à Buenos Aires s’est fait exclusivement par la route, par bus. La Patagonie et le sud de l’Amérique du sud, on en a vu défiler tous les kilomètres, un par un. Un spectacle inoubliable. Un défi de 7 038 km, soit autour de 112 heures  à avoir les fesses écrasées dans un siège d’autobus à confort variable. Et pourtant, on n’aurait pas voulu le faire autrement.

Euh… oui, quand même. En auto, autonome, ç’aurait été drôlement chouette. Ce que je veux dire surtout, c’est que tout faire par avion, c’est manquer l’essentiel. Même si « l’essentiel est invisible pour les yeux »…

Maintenant, lorsqu’on regarde un globe terrestre, notre souvenir zoome l’image automatiquement et sous le mot « SUD » de l’Amérique, on voit les étendues sans fin de désert ocre, les hordes de guanacos qui occupent les routes autant que la pampa, les toits rouges d’une estancia entourée d’arbres et rassemblés entre deux collines au milieu de rien, des champs blonds de graminés que broutent les premiers moutons, le Détroit de Magellan balayé par les vents qui séparent le bout de la Patagonie et la Terre de Feu, les couleurs de l’Atlantique, émeraude près de la côte et profondément bleu au loin, le profil des pics enneigés qui se ramènent dans le décor au bout de la Terre de Feu…

Saint-Exupéry a écrit son Petit Prince au retour de 20 années passées ici, alors qu’il était pilote puis directeur d’Aeropostal Argentina.

Ce n’est qu’au bout d’une vingtaine d’heures de route, à circuler au milieu de cette blondeur patagonienne qui s’allume sous les rayons obliques du soleil, que j’ai compris la blondeur de son Petit Prince.

« Mais tu as des cheveux couleur d’or. Alors ce sera merveilleux quand tu m’auras apprivoisé! Le blé, qui est doré, me fera souvenir de toi. Et j’aimerai le bruit du vent dans le blé… »

Les moutons, les volcans de l’astéroïde B612, les pics de sa planète, le profil des Torres del Paine dans les esquisses de Saint-Exupéry sont autant de références à la géographie chilienne et argentine de la Patagonie. Et c’est franchement émouvant de s’y retrouver et de le réaliser tout à coup.

Mon père a toujours dit, et il le dit encore d’ailleurs, « Le beau chemin n’rallonge pas. »

Même en Patagonie papa.

Sur la route. En Patagonie.
Entre Jack Kerouac et Bruce Chatwin
Photos!

Sur la route, en Patagonie
Fin de nuit à l’avant au deuxième étage d’un bus, au sud du sud.
En attente à un poste de douanes entre l'Argentine et le Chili, en Patagonie
En attente à un poste de douanes entre l’Argentine et le Chili, en Patagonie.
Le même spectacle. Sans fin.
Le même spectacle. Avec moutons dans le paysage.
En Patagonie. Blondeur sans fin.
Blond comme ça. Sans fin.
Après les moutons, les guanacos. Patagonia.
Après les moutons, les guanacos.
Surprenante Patagonie.
Après des heures et des jours… le désert, toujours.
Crépuscule patagon.
Comme le rappel à la fin d’un spectacle, le soleil couchant nous salue. Quelque part sur la route, entre l’Argentine et le Chili, en Patagonie.

Où où dormir

You Recently Viewed ...

Carte de nos voyages. Ailleurs et autrement. Le blogue.

Cartes de nos voyages à ce jour

Trek glacier Perito Moreno Argentine

Trek sur le glacier El Perito Moreno, en Argentine

Las Torres del Paine – parc national au Chili

Puerto Natales, une oasis en Patagonie chilienne

Sortie en voilier à Ushuaia

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

LEAVE A COMMENT

Ailleurs et autrement.