À faire / À voir Amérique du sud Chili Éco-tourisme Patagonie Uncategorized Videos

Las Torres del Paine – parc national au Chili

Rating Chart

0 average based on 0 ratings

  • Excellent
    0
  • Very Good
    0
  • Average
    0
  • Poor
    0
  • Terrible
    0
[ photo cadeau et infos pratiques en fin de billet ]

Faute de temps, nous avons opté pour une visite expresse du parc : une journée avec guide pour goûter un peu des paysages grandioses des lieux.

Cette journée sera riche en informations historiques, culturelles et géographiques grâce à notre guide, Rodriguo Hernandez. Au moment de notre passage en février 2015, il démarrait sa petite business de tours guidés en compagnie de sa petite amie Maria. On est tombés sur lui dans une  boutique de location d’équipements de camping organisant de longs treks dans le parc. Un beau coup de chance.

(baissez le volume; il ventait environ 30 noeuds et je n’ai pas traité le son… ni les vibrations d’images d’ailleurs!)

Las Torres, ce sont ces deux rochers de granite qui se dressent comme des tours à 2000 mètres au-dessus du paysage. Tout autour, c’est la steppe patagonne : ce blond sans fin, mélange d’arbustes bas, rares et faiblards, au milieu de talles de graminés qui dansent au vent. Si la végétation est si rare ici c’est que le vent, qui souffle sa hargne depuis des dizaines de milliers d’années, a depuis longtemps emporté toute la bonne terre. Il n’y a plus assez d’humus au sol pour nourrir un arbre, encore moins pour le faire tenir. Reste au sol une espèce de dorure étrange qui danse au vent.

Torres-del-Paine-parc-national-au-Chili
Coup d’oeil sur le glacier. Champ de glace à l’arrière plan.

Patagonie, dessine-moi un mouton… biologique

Le Parc National des Torres del Paine est considéré comme l’un des plus beaux parcs d’Amérique. D’abord lieu d’une estancia (l’équivalent d’un ranch) spécialisée dans l’élevage de moutons, il devient parc en 1959 et fait son entrée dans la réserve de biosphère de l’Unesco dès 1978.

Les derniers moutons « organiques » vivant librement, comme à l’ancienne, sont ici. Ils sont vendus tels quels pour les épiceries et les restos de la région. Pour les marchés de Santiago et Valparaiso, ils sont embarqués vivants et poursuivent leur engraissement là-bas, à coups d’hormones.

À l’intérieur de la zone du parc, les paysages changent. On traverse des vallées verdoyantes ou rocheuses et à l’arrière-plan se succèdent des mers de glace et des lacs millénaires aux eaux cristallines.

Torres del Paine, Chili
Nous avons traversé l’étroite bande de sable, littérallement battus par les vents.

Les 40e rugissants, c’est ici!

On traverse à pied la péninsule séparant le Lago Grey du Rio Grey. Vents d’environ 70 km/h, avec rafales à 80-90, selon Rodriguo. Les célèbres vents des « 40e rugissants » ont leur quartier général ici, c’est sûr!

On hallucine! Dans les guts, le vent nous retient inclinés, sac à dos compris!

Rodriguo dit que pour les gens de Puerto Natales, c’est normal : « El viente esta una parte de mis ADN! » (le vent fait partie de notre ADN).

De l’autre côté, un petit sentier nous a mené à un belvédère d’où l’on pouvait voir le glacier. Honnêtement, pour nous, le vent a volé la vedette. On arrivait difficilement à tenir sans se faire tasser par le vent!

Torres del Paine, Chili
Les feux des campeurs-trekkers des Torres del Paine menacent la forêt.

Fôret pétrifiée suite aux grands incendies

Dans le parc, et tout autour, des arbres sont pétrifiés, grisonnés sur place. Morts pendant les grands incendies (les derniers du parc ont eu lieu en 2005 et 2011, provoqués par la négligence de campeurs). Le sol est si pauvre qu’il n’a pas assez de nutriments pour favoriser leur décomposition naturelle. Tels quels, ils en ont pour 80 ans à redevenir humus. Les gestionnaires du parc ont commencé à planter de petits arbres pour renouveler le secteur. Naturellement, cette forêt mettra 300 ans à se regénérer d’elle-même.

Torres des Paine. Chili.
Au coeur du parc, cette  formation rocheuse m’a fascinée. Alors que la chaîne des Andes est âgée d’environ 80 millions d’années, ces pics sont de récentes montagnes, datant de 12 millions d’années. Une formation toute neuve. D’où son aspect si fauve, qui m’a hypnotisée toute la journée.

Sur les traces du Petit Prince de St-Exupéry

Ces paysages grandioses de la Patagonie se reconnaissent (une fois qu’on le sait!) dans plusieurs oeuvres d’Antoine de St-Exupéry puisqu’il a été pilote de l’Aerospostal pendant des années. Dans le Petit Prince, notamment, ses dessins représentent carrément certains pics et volcans de la région. À travers toute la Patagonie, la blondeur du paysage me rappelait sans cesse Le Petit Prince. Aussi, cette prochaine photo a été un réel cadeau…

Au coeur du parc national Torres del Paine, Chili, Patagonie.
«C’est une chose trop oubliée » dit le renard. Ça signifie « créer des liens…»

Infos pratiques

  • Des excursions d’un jour sont offertes au départ de Punta Arenas et Puerto Natales. Au départ de Punta Arenas, on doit bien passer un trois heures dans le bus pour y aller et autant pour y revenir. Mieux vaut choisir un départ depuis Puerto Natales; vous aurez plus de temps pour profiter du parc.
  • En un jour, impossible de voir à la fois les lacs, le glacier et les Torres de proche. Il faut demander l’itinéraire détaillé aux agences et faire nos choix selon nos priorités.
  • Pour profiter à plein de la majesté du parc, il nous aurait fallu réserver bien à l’avance et accorder 4 à 7 jours au grand trek des Torres del Paine, le très couru « W ». Nous n’avions pas l’équipement de camping nécessaire à une complète autonomie.
  • Le peu qu’on a vu suffit à nous donner l’envie d’y revenir un jour. Et on s’offrira la totale, du pied du glacier aux pieds des tours.
  • Infos du parc : www.torresdelpaine.com
  • Infos pour les campeurs : www.erraticrock.com

Où où dormir

You Recently Viewed ...

Carte de nos voyages. Ailleurs et autrement. Le blogue.

Cartes de nos voyages à ce jour

voyage-culture-experience-visages

Ce qui reste du voyage, même longtemps après…

Ile des Pins - Nouvelle-Calédonie

L’Île des Pins, Nouvelle-Calédonie

L’empreinte écologique de nos voyages

Trek glacier Perito Moreno Argentine

Trek sur le glacier El Perito Moreno, en Argentine

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

LEAVE A COMMENT

Ailleurs et autrement.