Amérique du sud Chili Infos pratiques Patagonie Uncategorized

Rando à la Reserva Nacional Magallanes

[su_wiloke_sc_company_website]Pendant notre séjour de trois jours (4 nuits) à Punta Arenas, en janvier dernier, nous sommes allés faire une randonnée à la Reserva Nacional Magallanes, dans les hauteurs de la ville. Voici un copié-collé de nos notes manuscrites de la journée.

[divider]

Un taxi et 6 000 pesos (environ 12 $ CA) nous amènent à l’entrée du parc, à 8 km de la ville.

Sentier-Punta-Arenas-Magallanes
Début de randonnée à travers une forêt grise parée de mousse.
Sendero-Chile-Punta-Arenas
Au premier découvert, le vent patagonien nous accueille. À voir comment pousse la végétation, ce vent est chez lui ici.

 

Mirador-Punta-Arenas
Montée jusqu’au 1er  »mirador » pour un coup d’oeil joli et venteux sur le détroit de Magellan et la ville de Punta Arenas en contrebas.

 

sentier-de-la-mine-Punta-Arenas
Vers le sentier de la mine et de la rivière

On a marché ces 8 km absolument seuls d’un bout à l’autre de la randonnée. Désert le parc, désert les sentiers, désert l’éventuel (absent!) bureau d’accueil.

On avait déjà décidé de marcher pour le retour vers la ville. Heureusement puisqu’il n’y a pas âme qui vive à la sortie du parc. Si tu n’as pas réservé d’avance ton taxi pour le retour, oublie ça, c’est peine perdue.

Dès la sortie du parc, la quantité de déchets qui jonchent les bords de la route nous laisse bouche bée. Lavabos, baignoires, pneus, téléviseurs… tout ce qui est brisé ou inutile se ramasse ici, aux abords de terrains abandonnés, entre les maisons.

Punta-Arenas-parc-magallanes
Dépotoir à ciel ouvert aux abords du territoire protégé du parque nacional Magallanes. Sur quelques kilomètres.

Dans ce décor désolant, les 8 km de descente vers la ville nous semblent plus loin que prévu.

Trois faux-plats nous empêchent de voir la ville tant qu’on n’y est pas rendus. On a l’impression de marcher les 8 plus long kilomètres de tout le voyage jusqu’à ce jour.

La randonnée valait tout de même le coup. Pour le panorama sur le détroit de Magellan, pour la première rencontre avec les vents de la Patagonie, pour cet autre regard sur la rigueur de Punta Arenas. Pas un trek à photos comme tel; plutôt du type « il-faut-le-vivre-pour-le-croire ».

 

Nos hébergements à Punta Arenas, en Patagonie, côté Chili

  • Trois nuits à l’hostal Dona Irma, réservé via Booking.com – Je vous épargne l’hyperlien. La chambre était correcte mais le ménage des deux salles de bain partagées laissait à désirer. Sachant que les autres utilisateurs étaient la famille de la responsable, les poubelles débordantes et l’absence de serviettes des salles de bain ne nous ont pas donné le goût de le référer. Petits-déjeuners très sommaires.
    Emplacement paisible un peu en retrait du centre. Payé : 54 $ CA la nuit. Trop.
  • Forcés d’ajouter une nuit à notre séjour, on est sorti de chez Irma pour aller plutôt vers Hostal Aventura Austral. Chambre hyper-modeste mais maison hyperpropre et accueil d’exception. La maison est tenu par trois frères, Christian, Mauricio et Ricardo,  et leur papa dont j’ai oublié le nom. Puisqu’on quittait très tôt le lendemain matin, le papa a tenu à nous préparer un lunch pour la route : petit-déjeuner et collations pour la journée! Adorable! C’est là qu’on aurait dû rester pendant tout notre séjour!
    Emplacement un peu décalé par rapport au centre, mais pas de quoi s’en priver. Payé : 49 $ CA la nuit.

 

You Recently Viewed ...

Carte de nos voyages. Ailleurs et autrement. Le blogue.

Cartes de nos voyages à ce jour

Trek glacier Perito Moreno Argentine

Trek sur le glacier El Perito Moreno, en Argentine

Sur la route, en Patagonie

Renard-petit-prince-St-Exupery-en-Patagonie

Las Torres del Paine – parc national au Chili

Puerto Natales, une oasis en Patagonie chilienne

Ailleurs et autrement.