Amérique du sud Chili Impressions et paysages Patagonie Uncategorized

Pingouins de Magellan

[su_wiloke_sc_company_website]26 janvier. Après deux sorties aux manchots ratées via deux agences distinctes de Punta Arenas, nous voici enfin en route. Direction Seno Otway Sound, en minivan, pour l’observation des pingouins de Magellan.

Un peu plus d’une heure de route nous amène à l’entrée du parc. La région de Punta Arenas est la région accessible la plus au sud du Chili. Ici, on est au bout du pays. Tout autour de nous, le paysage s’étend, s’allonge, à plat, avant de s’essouffler et de glisser paresseusement dans la mer.

Pingüinera Seno Otway

Des sentiers, naturels et discrètement balisés, et quelques passerelles de bois nous promènent à travers cette prairie brossée par les vents du grand sud.

Le paysage est étonnant. La rigueur de la Patagonie s’exprime tout en douceur à travers les rondeurs des talles de graminées et la finesse d’innombrables variétés de fleurs minuscules.

Otway-Sound-Magallanes-Chile

 

Otway-Sound-Patagonia

 

Otway-Sound-Natural-Reserve

On a l’impression de s’être un peu fait avoir quant aux pingouins, qu’on ne voit pas, lorsque tout à coup, deux petites têtes se pointent en trottinant à travers les herbes dorées. Et voilà. Ce n’est pas un raz-de-marée mais ils sont là, partout, chez eux, deux par deux. Et nous, on est déjà séduits!

Otway-Sound-Penguins

 

Punta-Arenas-pingouins

Pour la Patagonie, il s’agit ici d’une petite colonie : près de 5 000 adultes, pour un peu plus de 3 000 juvéniles et 3 000 nouveaux nés. Pour nous, c’est mieux que tout. Les déplacements des visiteurs sont restreints et on nous demande de nous déplacer sans bruit, sans course, sans mouvements brusques. Pour une fois, on peut observer sans fausser la réalité. La réalité ici, elle est tout le tour. Puissante et intraitable.

Les pingouins de Magellan reviennent ici chaque année, vers la mi-septembre, en couples fidèles. Ils sont ici pour préparer leur nid, se reproduire, couver leur(s) oeuf(s) et élever leur(s) petits jusqu’à ce qu’ils perdent leur duvet de bébé et puissent nager. Ils quittent à la mi-mars pour rejoindre la côte du Brésil et l’océan Atlantique.

Pingouinos-Punta-Arenas

Un peu d’infos sur ces lointains amis? Le pingouin de Magellan est tout petit. Le mâle pèse en moyenne moins de 5 kg, la femelle moins de 4 kg. Ils passent en moyenne 8 heures par jour à chasser leur nourriture en mer et peuvent y plonger jusqu’à 30-35 mètres, en moyenne, mais parfois aussi profond que 77 mètres! S’ils ont l’air complètement maladroits en marchant sur terre à la verticale, ils atteignent 2 mètres à la seconde lorsqu’ils nagent.

Pingouins-de-Magellan-Otway-Sound

Otway-Sound-Pingouins-Patagonie

 

Pingouin-Magellan-Chili

Malgré l’apparence de territoire clôturé de la prochaine image, les pingouins de Otway Sound sont en totale liberté. La gestion du parc veille à protéger le territoire et surveille les zones à risques d’érosion. L’espace accessible pour les visiteurs est vraiment bien aménagé et restreint les invasions possibles d’humains trop curieux sur les chemins empruntés par les pingouins ou près de leurs nids. Nous avons vraiment eu l’impression de ne pas les déranger, de les observer, de loin, en les laissant en paix malgré tout. Peu de visiteurs fréquentent cet endroit. Le Seno Otway Sound était donc un excellent choix d’excursion.

Otway-Sound-pinguino-de-magallanes

Nous avons profité des derniers instants de notre visite pour nous assoir et poser un dernier regard tranquille sur ces étranges survivants du bout du monde. Le vent faisait danser les herbes blondes pendant que quelques couples trottinaient ou se bécottaient doucement dans le silence des humains et dans le concert du vent.

Une symphonie d’or et d’argent pour des couples de valseurs en noir et blanc.

Reserve-naturelle-Otway-Sound-Patagonie

Infos pratiques

Il est « pratique » de savoir que les innombrables agences touristiques de Punta Arenas sont (à ce qu’on en a vu) assez peu pro-active. Aussi, sachez ce que vous voulez et demandez-le. Au risque d’insister. Si on n’avait pas fait cela, je pense qu’on serait encore assis dans leur lobby à attendre que les pingouins y arrivent d’eux-mêmes.

Notre excursion nous a coûté : 1 500 pesos par personne à la guérite d’accès à Pecket Harbour, 6 500  pour l’entrée au parc Otway Sound et 10 000 pour le chauffeur. Au final, 72 $ CA pour deux. Pour environ 2 h 30 de route aller-retour et 1 h 30 avec les pingouins.

On a aimé :

  • Les règles strictes de la visite, les aires d’observations bien balisées, la qualité naturelle du site. L’impression de ne pas déranger la colonie.
  • La douceur de la végétation malgré les vents et la rigueur du climat.
  • La très faible quantité de visiteurs sur le site.

On a moins aimé :

  • … Rien finalement!

You Recently Viewed ...

Carte de nos voyages. Ailleurs et autrement. Le blogue.

Cartes de nos voyages à ce jour

Trek glacier Perito Moreno Argentine

Trek sur le glacier El Perito Moreno, en Argentine

Sur la route, en Patagonie

Renard-petit-prince-St-Exupery-en-Patagonie

Las Torres del Paine – parc national au Chili

Puerto Natales, une oasis en Patagonie chilienne

Ailleurs et autrement.