Asie du sud-est

« Foot Massage » en Thaïlande

[su_wiloke_sc_company_website]Impossible de débarquer en Thaïlande sans remarquer les endroits offrant du « Foot Massage ». Il y en a partout.

À Bangkok, on les voit dès Kao San Road. De minuscules salons ouverts sur la rue (dans le sens de «pas de façade du tout»), tout juste assez large pour y placer une chaise et le pouf de celui ou celle qui donnera le soin. Le soir, les chaises de Foot Massage s’alignent sur la rue à travers les bars ou au beau milieu des stands d’un Night Market.

Le massage des pieds est culturel en Thaïlande. Historiquement, un hôte lave même les pieds d’un invité lorsqu’il l’accueille dans sa maison. Alors avec le tourisme, la tradition a un peu dévié et se ramasse carrément dans la rue. Sauf que là, n’importe qui qui fait n’importe quoi. Certains petits salons un peu plus fermés dispose d’un petit coin derrière un rideau et l’on se doute que ce n’est pas la salle de stérilisation ( ! ). Aussi, pour revenir au Foot Massage, vas savoir le niveau de propreté de l’eau dans laquelle tes pieds vont tremper. Je suis un peu chatouilleuse là-dessus. Il ne faut pas improviser avec l’hygiène dans le cadre d’un soin des pieds. J’aime savoir que l’eau, les serviettes, les produits et les outils qui me touchent n’ont pas servi pour le client précédent.

Les Foot Massage tels qu’on les retrouve partout en Thaïlande sont vraiment massages, pas pédicures. Par contre, il existe des spas, petits ou grands, où l’on peut recevoir une gamme complète de soins ou massages, incluant les fameux Foot Massage, dans un contexte plus professionnels.
Bien sûr, on a essayé.
Et c’est le jour de notre course de 10 km que nous avons reçu notre premier massage des pieds, chez Lila Thaï.

Les Lila Thai sont gérés par d’ex-gardiennes de prisons. Les filles qui y travaillent sont des ex-détenues, généralement des mères-filles qui se prostituaient pour survivre. Avant le terme de leur sentence, elles ont la chance d’obtenir une formation professionnelle pour pratiquer un métier qui leur permette de vivre honorablement. L’école de formation est à la prison pour femmes de Chiang Mai, où l’on peut aussi aller pour recevoir un massage de la part des détenues en formation. Après leur peine, ou en période de réhabilitation, les filles peuvent commencer leur nouvelle vie en travaillant dans l’un des cinq salons Lila Thaï de Chiang Mai. Les lieux sont parfois modestes, les fauteuils un peu fatigués, mais l’accueil et les soins sont professionnels. On n’a pas regretté notre choix. Et on y est retournés quelquefois pendant nos séjours à Chiang Mai.

Pour nous, ce choix de privilégier les filles des salons Lila Thaï faisait partie de ce dont nous voulions teinter notre voyage. Nous tenions à intégrer un maximum de choix issus du « tourisme durable », écologiquement ou socialement.

À l’autre extrême, avouons tout de suite que nous sommes aussi allés au spa le plus luxueux de la région, près de Bo Sang, pour recevoir le vrai massage Lanna traditionnel, au Dheri Dhevi spa, considéré comme l’un des plus beaux spas au monde. Je vous en reparlerai.

Je crois trop aux bénéfices thérapeutiques de bons soins prodigués par des professionnels. Recevoir un Foot Massage sur la rue, en prenant une bière, ou tremper mes pieds dans un aquarium rempli de poissons qui grignotent à longueur de journée un concentré de peaux mortes, ça ne m’attire pas.

Les Lila Thaï sont définitivement à retenir dans votre cahier de bonnes adresses, avant votre prochain séjour à Chiang Mai.

Lucie

 

You Recently Viewed ...

Carte de nos voyages. Ailleurs et autrement. Le blogue.

Cartes de nos voyages à ce jour

voyage-culture-experience-visages

Ce qui reste du voyage, même longtemps après…

La Baie de Ha Long sur la Jonque Bhaya Legend 7

Le meilleur café du Vietnam

Nos 7 hébergements au Vietnam

Ailleurs et autrement.