Asie du sud-est Infos pratiques

Nos 7 hébergements au Vietnam

[su_wiloke_sc_company_website]Nous avons passé 18 jours au Vietnam en janvier dernier. Puisque nous sommes arrivés à Hanoi au Nouvel An chinois, nous avions pris soin de réserver notre hôtel à l’avance. Dès après, nous avions aussi réservé notre séjour sur une jonque dans la Baie d’Ha Long. La suite de notre séjour au Vietnam a été improvisé au fur et à mesure. Si nos premiers jours à Hanoi ont bien failli nous enlever le goût de voir le reste du pays, nous sommes franchement tombés en amour avec le Vietnam, son peuple et ses paysages, à partir de Hue, au centre du pays.

Voici donc nos hébergements à Hanoi, à Hue et Hoi An dans le centre du Vietnam et dans le delta du Mékong, à Ben Tre et Can Tho.

Quant à notre jonque, elle se méritera un billet à elle toute seule!

Charming Hotel – Hanoi

Correct. Emplacement assez typique, dans une ruelle animée du vieux Hanoi. À moins de dix minutes à pied du lac Hoan Kiem. Même le grand lac de l’Ouest est accessible à pied. De toutes façons, vu la densité de scooters et la façon de conduire des gens d’Hanoi, qui n’hésitent pas à rouler à pleine vitesse sur le trottoir pour éviter un feu rouge, il était hors de question de louer un scooter ou un vélo. Marcher sur le trottoir sans se faire frapper est déjà un sport extrême. Le Charming Hotel est une construction en hauteur, étroite, typique à Hanoi; les taxes sont fixées sur l’importance de la façade des maisons alors ils ont appris à construire en profondeur plutôt qu’en largeur! Petits-déjeuners vraiment banals, sinon mauvais. Le premier matin, on s’est fait servir un mauvais café qu’on a découvert issu d’un sachet. Beurk. Et lorsque j’ai demandé un thé vert le lendemain, j’ai eu droit à… une poche de thé vert Lipton dans son emballage individuel! C’est une tendance assez généralisé au Vietnam. Autrement, on se fait servir leur mélange de café et lait condensé, ce qui ne nous plaisait vraiment pas du tout. Si on a un jour à retourner à Hanoi, on se cherchera un hôtel… plus charmant!  – 35 $ la nuit.

Charming Hotel Hanoi, Vietnam

Hanoi Thranson Noi Bai – Hanoi

Après la Baie d’Ha Long, il nous fallait revenir à Hanoi une nuit, avant de prendre l’avion vers le centre du Vietnam. On a donc opté pour l’hôtel pas cher le plus proche de l’aéroport. Propre et vraiment à quelques minutes de l’aéroport. Environnement : tout sauf touristique. L’hôtel est plutôt un petit bloc appartements où certaines chambres sont dédiées à la location court terme. C’est ce qu’on a pu comprendre, à grands coups de mimes parce que l’hôte comprenait et parlait à peine l’anglais. Alors on n’a pas jasé longtemps. Dans les parages, rien sauf quelques minibars à karaoké (le sport national en Asie!). Forcément fréquentés par les locaux puisqu’il n’y a pas de touristes ici. Mais à travers ces riens qui devenaient inquiétants à force qu’on avait faim et qu’on ne trouvait nulle part ou manger, on est tombés sur un rien un peu plus grand. Une famille qui ouvre sa maison et accueille les gens du coin pour les nourrir. Un hybride entre restaurant familial et bouffe de rue sous un toit. Pas de menu et pas un mot d’anglais, bien sûr. Mais un accueil à jeter par terre avec ce langage international qui s’appelle le sourire. Le jeune de la famille nous a entraîné derrière pour nous faire choisir nous mêmes dans les boîtes ce qu’on voulait dans notre sauté : épinard, chou kale, roquette, tofu… On a mangé comme des rois, à côté du lit de la famille qui trônait dans le coin de la pièce avec un enfant qui y dormait. Délicieuse grosse soupe, savoureux légumes et tofu sauté, riz et bières pour 6 $! Une de nos bonnes bouffes au Vietnam. Alors mal pris, on retournerait à cet hôtel, mais juste pour pouvoir retourner manger là. En priant pour que la famille y soit toujours! – 25 $ la nuit.

Zéro photo de l’hôtel. Mais photo du repas. C’est tout dire!

Près de l'aéroport d'Hanoi

Four Season Hotel – Hue, centre du Vietnam, près de la côte.

C’est ici qu’on est tombés en amour avec le Vietnam. (lisez notre billet «Coup de coeur pour Hue») Du bonheur sur toute la ligne. Quelqu’un de l’hôtel nous attendait à l’aéroport même si on avait accepté l’offre tard la veille seulement. Michael et sa famille nous accueillent comme s’ils nous avaient attendu toute leur vie. Adorables! On arrive à 11 heures… ils nous offrent le petit-déjeuner avant toute chose. Gracieusement. Notre chambre est déjà prête. Assez grande, fenestrée, propre. Petit-déjeuner à la carte inclus, autant de fois qu’on le veut. Le petit hôtel est bien situé, dans une ruelle calme, à cinq minutes de la rivière aux Parfums. Grand parc et promenade pour les coureurs de part et d’autres de la rivière. Michael nous suggère la tournée des Tombeaux avec ses copains Hai et Duong de Hue Motor Bike. (avec qui on s’est ensuite rendus à Hoi An, toujours à moto; lisez ce billet) Il s’occupe de tout, tout est réglé au quart de tour, sans que ce soit plus cher parce qu’il s’en occupe. Tout est génial! Oh! que oui! On y retournerait! Probablement le meilleur rapport qualité-prix de tout le voyage! – 17 $ la nuit.

Lemongrass Homestay, Hoi An

Un bel hébergement posé sur la campagne entre les champs et les rizières. Ouvert depuis quelques mois seulement lorsqu’on y est passé. Les employés semblaient être encore en apprentissage. Le bâtiment est beau, le coin petit-déjeuner charmant. Notre chambre était spacieuse, propre et joliment aménagée. Salle de bain chic et, oh! luxe suprême, douche fermée, vitrée! Parce que, même si nous avons eu plusieurs superbes hébergements depuis le début du voyage, il faut se souvenir qu’en Asie du sud-est, la norme, c’est une pomme de douche au mur, quelque part dans la salle de bain. Vite fait, je crois bien qu’à part sur la jonque, c’était notre première douche avec porte et qu’on avait eu, au mieux, deux douches avec rideau seulement! Alors là, le plancher et les murs de marbre avec murs et porte de douche en verre… c’était presque trop! 🙂  Vélos prêtés gracieusement. On se rendait donc aisément aux restos, à la vieille ville, sur l’île ou à la plage, aux grés de nos envies. On a adoré pédaler Hoi An. – 38 $ la nuit.

Nemo Hotel, Da Nang

Depuis Hoi An, petite remontée de taxi requise pour nous rendre à Da Nang, d’où on devait prendre l’avion le lendemain. Da Nang est vraiment assez près de Hoi An et on aurait pu s’y rendre le matin même de notre vol. Mais on voulait marcher China Beach, célèbre d’avoir été utilisée par les Américains comme centre de repos et de distraction des soldats en permission pendant la guerre du Vietnam. Da Nang est en voie (d’essayer de) devenir une Nice version asiatique, avec une tentative de promenade des Anglais le long de son immense plage. Dans mon cahier, j’ai noté :  »Une Nice en construction. Mais pas en Méditerranée. Ce ne sera jamais Nice. Et ce ne sera jamais plus le Vietnam. » Pour l’instant, l’endroit semble être un lieu prisé des Chinois. L’endroit n’est pas vraiment touristique encore, mais les restaurants ont adapté leurs menus pour plaire aux Chinois. D’où la présence d’ailerons de requins sur les menus (entre autres!). Pas besoin de vous dire qu’on a eu du mal à se trouver un restaurant et qu’une fois assis, on s’est vite rabattus sur le premier plat de riz au menu, on a mangé et on est partis. On a cependant fort bien dormi dans notre petit Nemo Hotel, tenu par une famille encore une fois extrêmement charmante et accueillante. Pris pour retourner à Da Nang, on arrêterait sans doute à nouveau à cet hôtel. (mais on apporterait notre lunch! :p ) – 23 $

Oasis Hotel, Ben Tre, Delta du Mékong

Nous avons beaucoup aimé Ben Tre. L’Oasis Hotel est situé en retrait de la ville, aux abords d’une rivière du Delta du Mékong. Nous avions choisi Ben Tre pour être à l’abri de la masse touristique; l’emplacement de l’hôtel a répondu à nos attentes. Mais. Pas de carte de la ville ni d’explications vers les restaurants les plus proches. Seule option proposée par le propriétaire néo-zélandais : la livraison de pizza ou de pâtes d’un resto italien, à manger sur la terrasse! Pour un hôtel qui se vante d’offrir une expérience authentique; c’est raté. Hong, la jeune fille qui nous a accueilli, a pu nous guider vers le restaurant le plus proche mais pour le reste, nous avons dû explorer tout le quartier par nous-mêmes. C’est de cette manière qu’on est tombé sur le resto où j’ai goûté un oeuf pourri, expérience gastronomique vietnamienne que je vous raconte ici. Des vélos étaient à notre disposition mais facturables à la journée. Le sourire de Hong nous aura laissé le meilleur souvenir du Oasis Hotel. Hong a également été notre guide pour un tour sur ce secteur du Mékong. Généreuse, dédiée, souriante et très professionnelle, on l’a adoré. D’où sa photo au lieu d’une photo de la chambre! Je ne vois pas où ailleurs on pourrait loger si on retournait à Ben Tre. Mais… on essaierait de trouver!  – 38 $ la nuit.

Oasis Hotel, Ben Tre, Vietnam

Ben Tre, Vietnam

 

Kim Long, Can Tho, Delta du Mékong

La chambre qu’on avait réservée était sans fenêtre. Comme elle n’était que 17 $, on a demandé s’il était possible de passer à une catégorie supérieure pour avoir au moins une fenêtre. On s’est ramassé avec une chambre à mur entièrement fenestrée, sur l’avant de l’hôtel, au 3e étage, vue sur la place animée. On était ravis. Une fois de plus, il s’agissait d’un petit hôtel tenu par une famille. En d’autres mots, c’est la maison de la famille au rez-de-chaussée, et ils louent les chambres aux étages. Les Vietnamiens sont accueillants et dévoués. Lorsqu’ils nous accueillent comme ça, dans un hôtel qui est aussi leur maison, on ne peut qu’être bien servis. On a réservé le tour sur le Mékong que le proprio nous suggérait, avec son guide. On n’a pas été déçus. L’expérience a donné lieu à une journée d’échanges avec notre jeune guide, Thian, qui restera parmi les moments les plus forts de notre voyage, culturellement. Et, oh! bonus parmi les bonus! le café était… excellent! Premier vrai bon café depuis la Thaïlande! Bon comment? Le meilleur café au monde! Quant à l’hôtel, alors bien sûr qu’on y reviendrait! – 21 $ la nuit.

Après Can Tho, nous avons filé vers Siem Reap, au Cambodge.

Mises en garde!

Tous les goûts sont dans la nature! Ce qui a été parfait ou imparfait pour nous pourrait plaire tout autrement à quelqu’un d’autre. La meilleure façon de faire le choix d’hébergement qui nous convient, c’est d’abord et surtout de savoir ce qui nous plaît. Ensuite, on peut profiter des expériences des autres pour se faire son propre avis.

Nous avons payé tous nos hébergements et n’avons reçu aucun rabais ou avantage en échange de ces mentions. Dans ce blogue, nous partageons nos expériences, nos coups de coeur, nos bons et mauvais choix et nos bonnes adresses… tant mieux si d’autres peuvent en tirer du bonheur!

Lucie et René

Lisez aussi notre billet « Vietnam – latitude et attitude » pour avoir nos impressions du nord au sud.

You Recently Viewed ...

Carte de nos voyages. Ailleurs et autrement. Le blogue.

Cartes de nos voyages à ce jour

voyage-culture-experience-visages

Ce qui reste du voyage, même longtemps après…

Rando à la Reserva Nacional Magallanes

Où dormir à Valparaiso

24 heures à Santiago, Chili

Ailleurs et autrement.